Tbilisi

Les informations qui peuvent être utiles pour votre voyage.

Photos de Tbilisi
 
 
 
Photos de Tbilisi au Panoramio
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Catégories commerciales Tbilisi
Catégories de renseignements
Voyage conseils et avertissements Tbilisi
Commercial A Tbilissi, la capitale de la Géorgie, vous pouvez acheter presque tout ce que vous pouvez trouver des pays d'Europe occidentale. Mis à part des choses traditionnelles, des équipements modernes et d'appareils peuvent être trouvés et achetés. Les voyageurs peuvent trouver des souvenirs dans les galeries et les boutiques ouvertes à Tbilissi d'artisanat local, des tapis antiques ou feutre. Là, vous pouvez voir l'artisanat géorgienne dans la pratique et acheter quelque chose comme une mémoire de la Géorgie.
Tourisme Tbilissi ir viena starptautiskā lidosta. Nozīmīgs tūrisma galamērķiem ietver Svētās Trīsvienības katedrāle Tbilissi, Brīvības laukuma, Sioni katedrāle, Metekhi, Narikala, avenue Rustaveli, Tbilissi Opéras de l'ONU baleta Teatri, Basilique Anchiskhati, Mtatsminda Pantheon (Svētais kalns), Kashveti Baznica kopa ar Valsts l'ONU musées historiques de l'ONU Gruzija mākslas galeriju skaits. Tbilissi ir mājvieta slaveno mākslinieku. Pilsētas dzīve tika iemūžināts vinu mākslas Niko Pirosmani l'ONU Lado Gudiashvili.

Tbilisi, Géorgie

Lundi 21, Septembre

Un article de Wikipédia à propos Tbilisi

Tbilissi (en géorgien თბილისი, t bilisi) est la plus grande ville et la capitale de la République de Géorgie. S étendant sur les rives de la rivière Mtkvari, son nom dérive de l'ancien géorgien Tp ilisi. Appelée traditionnellement Tiflis dans la plupart des langues (la terminaison -i est une marque de la langue géorgienne), son nom local s est répandu par la volonté de Staline à partir de 1935. La ville couvre une superficie de 726 km² et abrite habitants.

Fondée au de notre ère par le roi d'Ibérie Vakhtang Gorgassali, elle devint la capitale du royaume de Géorgie orientale (ou Ibérie) au et se transforma bientôt en une grande ville de commerce, riche de culture.

La ville est aujourd'hui en train de devenir une étape importante de la route des énergies naturelles et des projets de commerce. Situé sur un point stratégique entre l'Orient et l'Occident, et également sur le chemin de la route de la soie, Tbilissi a souvent été convoité par les puissances voisines et fut le théâtre de plusieurs conflits violents ou indirects (Le Grand Jeu) entre les grands pays l'entourant. L'histoire de la ville peut aujourd'hui être comprise par son architecture, où l'avenue haussmannisée de Roustaveli et le centre-ville rivalisent avec les quartiers voisins médiévaux.

La démographie de la ville est très diverse. Historiquement, elle accueillit des communautés de différentes cultures, religions et ethnies. Même si la ville, tout comme le pays, est majoritairement orthodoxe, Tbilissi est l'un des rares endroits à avoir une mosquée et une synagogue l'une à côté de l'autre, dans l'ancienne Tbilissi ; ces deux établissements religieux sont eux-mêmes situés à quelques mètres d'une des églises les plus connues de Géorgie, celle de Metekhi. Dans l'histoire récente, Tbilissi se fit connaître par la Révolution des Roses qui eut lieu autour du parc de la Liberté et près des bâtiments parlementaires, en faisant suite aux résultats contestés des élections législatives de 2003 ; ce qui mena à la démission du président Edouard Chevardnadzé.

Tbilissi ne possède qu'un seul aéroport international. Plusieurs destinations touristiques, telles que la nouvelle cathédrale de la Trinité (la Sameba), le parc de la Liberté, l'église de Metekhi, le quartier Narikala, le parlement de Géorgie, l'avenue Roustaveli, l'opéra de Tbilissi, Mtatsminda et d'autres, font la renommée de Tbilissi dans le monde entier. La ville est également celle de plusieurs artistes célèbres. La vie de Tbilissi fut immortalisée d'un point de vue artistique par Niko Pirosmani et Lado Goudiachvili.
Description above from the Wikipedia, licensed under CC-BY-SA full list of contributors here.